Formation LinkedIn

Rédiger LES posts LinkedIn qui feront la différence

Prospecter sans prospecter, c'est possible : un guide complet pour écrire des posts LinkedIn qui engageront vos futurs clients. Oui. On est comme ça ici.


 

Écrire des posts LinkedIn qui cartonnent nécessite un peu de doigté et beaucoup de confiance. Ça tombe bien, les deux s'apprennent. D'abord, à savoir à qui et de quoi on parle. Ensuite, à ferrer le lecteur. Enfin, à appuyer sur les bons boutons. On le fait ensemble ?

 
Au sommaire :
 


Des posts LinkedIn qui marchent sont avant tout des contenus stratégiques

Définir votre client cible sur LinkedIn

Pour rédiger des posts LinkedIn pour prospecter sans prospecter, il est primordial de commencer par cibler notre audience idéale.

  • Quel est votre client type ?
  • Sa catégorie socio professionnelle ?
  • Son métier ?
  • Son niveau de formation ?
  • Est-il situé sur une zone géographique particulière ?

Ces questions sont un bon début pour dresser le portrait de persona - un avatar, en quelque sorte.

 

Pour écrire de bons posts LinkedIn, il faut d'abord savoir à qui on s'adresse

C'est plutôt toi que je vais dresser !

 

Que voulez-vous vendre à votre client ?

C'est bien beau de connaître votre client, il faut aussi bien connaître votre offre commerciale et votre proposition de valeur.

  • Auxquels de ses problèmes répondez-vous ?
  • Quels bénéfices lui apportez-vous ?
  • Quelles sont ses principales fonctionnalités ?
  • Pourquoi vous choisir vous, et pas quelqu'un d'autre ?

À vous de répondre à ces questions, car si on peut vous aider, personne ne peut le faire à votre place.

 

Que pouvez-vous lui apporter gratuitement ?

Publier des posts sur LinkedIn pour attirer ses clients, c'est en gros mettre en place une stratégie de contenus. Non, ce n'est pas un gros mot.

Une stratégie de contenus, c'est un plan d'action qui se base sur une recherche de sujets en fonction des problèmes importants pour votre client - et que vous pouvez résoudre.

Et la boucle est bouclée.

Si vous ne voyez pas l'intérêt d'apporter gratuitement des solutions, des infos ou de l'inspiration à vos clients potentiels, publier sur LinkedIn n'est pas fait pour vous. Tout le principe des réseaux sociaux, c'est que n'importe quel utilisateur peut apporter des contenus intéressants au monde entier.

Autrement dit, si vous n'avez rien d'intéressant à dire... C'est soit que votre proposition de valeur est creuse. Soit que vous avez une poutre dans l'œil - l'ablation de la poutre n'est pas douloureuse.

 

Prendre conscience de la qualité de sa proposition de valeur

Philippe, je sais où tu te caches !!!

 

Mais quels contenus vont attirer leur attention ? C'est le moment de créer votre calendrier éditorial - un générateur d'idées de contenus, en quelque sorte.

 

👉 Je télécharge mon générateur d'idées de publications pour LinkedIn 👈

 

Les 3 seules astuces pour qu'on lise vos posts

J'ajoute un visuel sur ma publication, ou pas ?

On vous a déjà dit qu'une image vaut mieux que 1.000 mots ? Eh bien c'est une connerie. En réalité, c'est bien plus. Le cerveau détecte environ 50 images par secondes, et il faut 5 bonnes minutes pour lire un texte de 1.000 mots. En 5 minutes, on a donc le temps de détecter 15.000 images ! Pas mal, hein ?

Par conséquent, comme on le répète encore et encore, le visuel est la première chose qu'on voit sur un support. C'est donc crucial pour vous démarquer.

Mais attention. Je n'ai pas dit qu'il fallait systématiquement poster une image ou une vidéo. Se démarquer dans un fil d'actualité bourré d'images peut aussi être ne poster qu'un texte. Eh oui, ça vous la coupe, hein ?

Une seule façon de vous faire une idée, en fonction de votre liste d'abonnés : tester.

 

 

👉 Je télécharge une liste de 54 types de publications pour LinkedIn 👈

 

 
 

La phrase d'accroche : un STOP pour écraser la pédale de frein

Si le visuel de votre publication LinkedIn a fait mouche, votre internaute préféré va lire la première phrase de votre post. Attention, il n'est pas accroché ! C'est justement ce que vous allez devoir faire.

Votre première phrase est une phrase d'accroche. C'est idéalement un énorme STOP pendant que votre lecteur scrolle indéfiniment son fil d'actualité - merci Aza pour le scroll infini.

 

La phrase d'accroche d'une publication LinkeIn

Attention quand même avec le frein.

 

Les quelques phrases qui sont visibles par défaut avant de déplier votre post sont votre test le plus important. Votre (potentiel) lecteur doit arriver à identifier :

  • Ce que cette publication lui promet
  • La pertinence par rapport à ce dont il a besoin 

C'est tout.

Ah. Vous voulez des exemples d'accroches ? J'en parle le mois prochain. Suivez ma newsletter pour être dans la boucle.

 

Une image et un titre de profil qui rendent votre autorité crédible

S'il n'est pas convaincu, il va faire une vérification rapide : qui publie ça ? C'est pourquoi pour réussir sur LinkedIn, il ne faut pas seulement soigner vos publications, mais aussi votre profil.

Votre photo et votre titres correspondent-ils aux attentes de votre communauté ? Est-ce qu'elle valorise la sobriété ? La créativité ? La fantaisie ? Il vaut mieux le savoir, avant de vous autodéclarer maître du monde, de lister vos différents rôles en majuscules ou de mettre 15 emojis dans votre titre.

 

Écrire des posts LinkedIn qui engagent

Vous avez tout fait pour que votre post soit lu. C'est bien. Bravo. Mais votre post LinkedIn ne s'affiche par défaut qu'à 2 ou 3% de vos abonnés. C'est toute la magie de l'algorithme LinkedIn. Le quoi ?

Algorithme LinkedIn : l'art de savoir ce qui va intéresser vos abonnés... ou non

Les réseaux sociaux - dont LinkedIn - trient les informations que nous voyons dans notre fil d'actualité. Ce choix est personnalisé en fonction de ce que nous avons déjà lu, aimé ou commenté.

Le point fort de cette recette secrète, c'est de devenir de plus en plus redoutable pour reconnaître ce qui va intéresser ou non vos abonnés.

Ce qu'il faut retenir, c'est que si aucun de vos lecteurs n'interagit avec votre publication, personne d'autre ne la lira.

 

👉 Je vérifie que je suis bien les critères de l'algorithme LinkedIn pour être visible 👈

 

Il y a bien une astuce technique pour mettre les chances de votre côté selon le type de contenu que vous publiez : n'importe quelle plateforme a pour but de garder ses utilisateurs le plus longtemps possible - rappelez-vous, leur but est de vendre de la pub, donc du temps de cerveau disponible.

Donc évitez de relayer des articles ou des vidéos qui n'ont pas été postées sur LinkedIn - on appelle ça du contenu natif. Né sur LinkedIn.

Mais globalement, ce qui va permettre à l'algorithme de booster vos publications LinkedIn, c'est d'offrir un contenu de qualité à votre communauté.

 

L'algorithme LinkedIn, en gros, offrir des publications LinkedIn de qualité, point
 Il n'y a pas besoin de tortiller du popotin ou de vous rouler par terre. C'est plié.
 
 
 

Le corps du texte : de la dopamine, rien que de la dopamine

Oui, c'est la même racine que le mot "dope". Parce que les drogues essaient d'imiter l'effet de la dopamine, LE neurotransmetteur de la motivation.

C'est cette substance chimique qui va inciter votre lecteur à lire votre post jusqu'au bout et vous suivre, contre vents et marées. C'est aussi elle qui vous porte quand vous rédigez un post LinkedIn.

Vous avez 3.000 caractères pour répondre à la promesse que votre accroche a fait à votre lecteur. Pour booster son niveau de dopamine, simple : il suffit qu'il croie qu'il a 50% d'obtenir la récompense promise. Oui, 50%. Très exactement. On ne rigole pas, ici.

Bref.

Ça veut dire qu'il lui faut du SUSPENSE. Ne donnez donc pas la récompense trop tôt ! Mettez de la tension dans votre texte.

Exemple :

  • Votre phrase d'accroche est : "Le truc hyper facile qui m'a fait gagner 1h par jour TOUS les jours".
  • Si vous donnez le conseil dans les premières lignes, quel est l'intérêt de poursuivre ?
  • Si vous amenez le lecteur jusqu'à la fin, son taux de dopamine aura crevé le plafond.

 


Le taux de dopamine pour faire grimper l'engagement sur vos publications LinkedIn
Dans l'autre sens on a dit, Maurice.


 

Et ça fait quoi corporellement ? Ça DOPE. Oui, il fallait y penser. Quand on est sous l'effet de la dopamine, on ressent du PLAISIR

A la fin de la publication, si vous avez tenu en haleine votre lecteur, vous avez infiniment plus de chance qu'il suive votre appel à l'action. Vous avez convaincu votre lecteur de vous suivre contre vents et marées. Il va falloir maintenant vous réfréner. Si vous lui demandez un engagement plus douloureux que le plaisir que vous venez de lui donner, c'est le flop.

L'appel à l'action doit être le plus petit prochain pas pour s'engager avec vous.

 

👉 Je jette un œil à votre stage pour apprendre à rédiger mes publications LinkedIn 👈

 

Obtenir des likes et des commentaires sur LinkedIn

Il y a effectivement une différence - un peu contrintuitive - entre likes, partages et commentaires pour que votre publication soit plus affichée. Du plus au moins efficace :

  • Le commentaire
  • Le like
  • Le partage

Ça aide évidemment d'en avoir assez pour que votre contenu soit vu.

Mais à moins que vous ne soyez comme Carrefour ou Coca-Cola dans le grand BtoC - si c'est le cas, qu'est-ce que vous faites sur LinkedIn à part recruter ? -, vous n'avez aucun intérêt à vous mettre martel en tête pour générer des likes et des commentaires par milliers.

 

Rien ne sert d'être Gasby le magnifique pour attirer votre cible BtoB sur LinkedIn
 
 
C'est votre connaissance de vos clients, la pertinence des contenus que vous leur apportez et les valeurs humaines qui transparaissent dans vos publications qui vont jouer.

Le Graal, ce n'est pas d'avoir 1.000 likes et 300 commentaires - ce sont des indicateurs narcissiques en BtoB, qui veulent dire qu'on ne cible pas assez finement ses clients.

Le Graal, c'est qu'une personne que vous venez de rencontrer vous dise : "Je vois souvent vos publications sur LinkedIn, j'aime bien ce que vous faites".

Ce que je vous souhaite !

That's all folks.

(et si vous avez aimé, dites-le)

Similar posts

Je m'abonne au webzine Kompo

4 newsletters par an, avec dedans les meilleurs articles,
conseils, et du contenu exclusif - sans sucres ajoutés.

C'est parti !